Akalé Wubé

Le groupe a littéralement enflammé le public du DIANE’S – CASINO BARRIERE DE LA ROCHELLE – Amateurs du genre, ou curieux ouverts à la découverte, tous ont été séduits et emportés par une transe multiculturelle, portée par des musiciens hors pairs. Une bien belle soirée!

Si vous les avez loupé, courez les voir ailleurs!

« C’est l’histoire d’une rencontre improbable : celle qui va réunir, à quarante ans de distance, de jeunes Parisiens et le son typique du Swingin’ Addis des seventies. En octobre 2008, cinq musiciens se réunissent autour d’un projet fou : s’attaquer au répertoire de l’âge d’or éthiopien… » De cette alchimie rétro-futuriste, naît le quintet Akalé Wubé…

Depuis, Akalé Wubé a enchaîné les concerts sans relâche, affinant un son à l’ancienne qui résonne dans l’esthétique contemporaine d’une génération de musiciens qui fait valser les étiquettes. Funk, reggae, rock, jazz, tango… « Tout cela se retrouve dans le vocabulaire et l’esthétique des productions éthiopiennes des années 60/70. C’est déjà une musique métissée, si bien qu’en s’attaquant à ce répertoire, on peut l’emmener dans toutes les directions…. ». Mélange de soul funk désossée et de pop délurée, de rock garage et de jazz vintage, ce télescopage spatio-temporel nous invite au final à un voyage sonore inédit, guidé par le bon sens du groove.

Distribution : Paul Bouclier : trompette, mélodica, percussions. David Georgelet : batterie. Loïc Réchard : guitare. Etienne de la Sayette : saxophone ténor, flûtes Oliver Degabriele : basse électrique ». En savoir + : site offiel (source)